Search

Labels

Label Climate Care
Label ECOCERT
Label SA 8000
Label ISO 9001
Label SEDEX
Label Fairtrade
Label Green America Label GOTS

La norme 13432 sur les emballages

Qu'est-ce que la Norme 13432 ?

Cette norme définit et encadre les "caractéristiques des emballages valorisables par compostage et biodégradation". Elle détermine aussi les "schémas d'essai et les critères d'évaluation pour l'acceptation finale des emballages". Toutefois, les termes biodégradation, matériaux biodégradables et/ou compostables ne sont souvent pas utilisés dans leur sens propre, défini par la norme européenne EN 13432. Les matériaux biodégradables doivent être en mesure de se transformer en déchets organiques afin de pouvoir créer un compost de qualité à des fins agricoles.

bouteilles plastique

En suivant cette définition, on se rend vite compte que beaucoup de matériaux utilisés pour fabriquer des produits courants ne sont pas compatibles avec le compostage. En effet, recyclable ne signifie pas BIODEGRADABLE !

Et malheureusement, le recyclage est dans la pratique peu employé et coûte aussi très cher : en 2007, la part des industriels dans le financement de la collecte et le traitement des emballages représentait à peine 35%, laissant donc le reste aux contribuables. De plus, seul 1% des sacs plastique et polypropylène (PP), canettes, bouteilles de verre etc... sont recyclés dans le monde.

Qu'est-ce que la Norme 13432 ?

  • La Biodégradabilité : C'est la conversion métabolique du matériau compostable en dioxine de carbone (CO²), eau (H²O) et humus. Cette propriété est mesurée par des tests standards et normalisés (ISO 14855 : biodégradabilité en conditions de compostage contrôlé). Pour qu'un matériau soit considéré biodégradable celui-ci doit être en mesure d'atteindre 90% de biodégradation en moins de 6 mois.
  • La Désintégration : C'est la fragmentation et la perte totale de visibilité dans le compost final. Cette désintégration est mesurée par un test de compostage à échelle-pilote (prEN 14045). Des échantillons de matériau d'essai sont compostés avec des déchets organiques pendant 3 mois. A la fin, le compost est tamisé avec un tamis de 2 mm. La totalité des résidus supérieurs à 2 mm doit alors être inférieure à 10% de la masse initiale.
  • Une très faible concentration en métaux lourds et une bonne qualité du compost : Un test de croissance des plantes (test OECD 208 modifié) est effectué sur des échantillons de compost où la dégradation du matériau de test a eu lieu. Aucune différence avec le compost témoin ne doit être mise en évidence.
  • Permanence des paramètres chimio-physiques : Certains de ces paramètres doivent rester inchangés après la dégradation du matériau étudié (Concentration d'azote, de phosphore, de magnésium, de potassium ; le PH, le contenu salin, le niveau solides-volatiles).
  • Une absence d'effets négatifs sur le déroulement du processus de compostage : Il est contrôlé par un test de compostage à échelle-pilote.

Seul le respect de ces conditions permet de déterminer si un matériau est biodégradable et compostable !

La Garantie Qualité

la norme EN 13432

La norme 13432 assure dans un premier temps la biodégrabilité et la capacité de compostage des emballages qui portent ce label. Il est important de le rappeler car un matériau biodégradable n'est pas nécessairement compostable car il doit également se désintégrer pendant un cycle de compostage d'une durée de 3 mois. Par ailleurs, un matériau qui se fragmenterait pendant le cycle de compostage en de multiples particules inférieures à 2 mm sans que celles-ci soient elles-mêmes biodégradables, ne serait pas considéré comme compostable.

Sac bio

La norme 13432 agit au niveau national et au niveau supranational. Mentionnée au Journal Officiel des Communautés Européennes (JOCE, le 12 juillet 2001), cette norme est intégrable en ordre interne par les pays européens. Pour la France, cette norme est intégrée en ordre interne sous la dénomination NF EN 13432.

De plus, si un produit est conforme à cette norme il y a, de facto, présomption de conformité avec la Directive Européenne 94/62 EC sur les emballages et les déchets d'emballage.


HomeHome